Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites

déc 3

Recette Maison en pain d’épice (avec le moule Ikéa)

Visitez la recette sur son blog : http://seveuh.canalblog.com/
Votez pour cette recette :

BofA améliorerPas MalJ adoreExcellent

Voilà la saison de Noël 2014 est lancée. Dimanche c’était l’avent et on a fait le sapin. J’ai aussi tenté cette année de faire une maison en pain d’épice et pour une fois je m’efforce de publier l’article en temps et en heure. En référence au billet de C’est quoi ce bruit, j’essaye de ne plus être une bloggeuse en carton ou juste un petit peu moins c’est déjà pas mal !

recettes  Maison en pain d’épice (avec le moule Ikéa)

J’avais acheté un moule spécial (VINTERKUL pour ceux que ça intéresse) l’année dernière mais je n’avais pas eu le temps de l’étrenner.

recettes  Maison en pain d’épice (avec le moule Ikéa)c’est un moule avec des encoches pour pouvoir encastrer chaque partie de la maison, murs et toit. Ainsi, on s’évite la galère de la “maçonnerie” au glaçage royal où il faut caler les pans de mur le temps que le “ciment” prenne. Là ça tient immédiatement.

Sauf que … oui il y a des inconvénients.

1. La pâte gonfle donc il faut ensuite retailler ces encoches pour les élargir.

2. A cause de ces encoches, le biscuit est fragile. Perso, j’ai cassé le toit au moment du montage en emboitant les deux pans. Bon j’ai quand même rattrapé le coup en camouflant avec du glaçage royal.

3. Ce qui est sympa c’est les décos qui s’impriment sur la pâte. Sauf qu’après cuisson on voit plus grand chose. Et puis ces empruntes sont toutes de travers sur ma maison car la pâte s’est déformée quand je l’ai déplacée sur mon tapis de cuisson. Vous pouvez voir sur la photo que ma fenêtre n’est pas très droite.

4. Enfin, esthétiquement, je trouve que ça fait moins joli. Ca fait plus cabane de bucheron que mignonne petite maison en pain d’épice.

recettes  Maison en pain d’épice (avec le moule Ikéa)Pour la recette j’ai pris celle d’Anne-Sophie du Meilleur pâtissier. J’avais vu l’émission où elle fait un Big Ben en pain d’épice. Puisque Mercotte et Cyril Lignac lui disent que c’est très bon je me suis dis que j’allais lui piquer la recette.

Sa recette du Big Ben : ICI

Sa recette de maison en pain d’épice : ICI

J’ai juste diminué les quantités et modifié les proportions au niveau de la farine. J’ai également préféré remplacer le golden syrup par du miel.

Cette recette est impeccable je la réutiliserai l’année prochaine et même peut être avant pour faire cette fois-ci juste des biscuits. Parce qu’il faut l’avouer une maison en pain d’épice c’est quand même du taf ! En tout cas c’était très ludique. Je me suis éclatée et j’ai surtout adoré la partie déco au glaçage royal. En plus je me suis amusée à la colorer en vert et en rouge.

J’ai hâte que ma fille grandisse et qu’on puisse ensemble faire les prochaines. Cette année c’était un entrainement pour évaluer les difficultés. Ca deviendra surement notre rituel familial de l’avent d’autant que c’est une activité idéale pour occuper deux après-midi d’hiver avec les enfants.

INGREDIENTS : 

Biscuit pain d’épice :
- 500g de farine
- 200g de beurre froid coupé en dés
- 265g de sucre vergeoise brune 
- 150g de miel
- 2 œufs 
- 1 cuillère à café de levure chimique 
- 1 pincée de sel 
- 1 cuillère à soupe de cannelle 
- 2 cuillères à café de quatre épices
- 1/2 cuillère à café de grains d’anis

Glaçage royal :
- 2 blancs d’œufs
- 250g de sucre glace
- 1 cuillère à café de jus de citron

PREPARATION

ETAPE N°1 : Préparation de la pâte

Dans un petit saladier, mélanger ensemble les éléments secs c’est-à-dire la moitié de la farine, la levure, le sel et les épices. Réserver.
Dans un grand saladier, mélanger ensemble avec les mains le beurre et la moitié de la farine jusqu’à obtention d’une texture sablée. Ajouter le reste des éléments secs (farine, sel, levure et épices). Mélanger. Ajouter ensuite le sucre.
Dans un troisième saladier, battre les œufs avec le miel et verser ensuite au mélange sec tout en mélangeant avec une cuillère en bois.
Agglomérer ce mélange entre les mains pour former une boule de pâte. Entourer cette pâte de film alimentaire et la placer au réfrigérateur pour quelques heures avant son utilisation. 

ETAPE N°2 : Découpage et cuisson 

Préchauffe le four à 175°C.
Abaisser le pâton sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 5 mm environ. Placer les moules emporte-pièce Ikéa préalablement huilés et exercer une pression au rouleau à pâtisserie par dessus. Retirer la pâte autour des moules puis les moules eux-mêmes. Puis placer les façades et les morceaux de toit sur une plaque de cuisson pour les cuire en plusieurs fournées à raison de 10 à 12 minutes à chaque fois jusqu’à ce que le pain d’épice soit bien doré. Laisser les morceaux refroidir sur une plaque à pâtisserie. Former une boule avec les chutes de pâte pour les ajouter au reste de la pâte.
A la sortie du four, retailler les morceaux de pain d’épice car celui-ci gonfle à la cuisson. Il faut notamment veiller à ce que les encoches soient assez larges pour pouvoir emboiter toutes les façades de la maison.

ETAPE N°3 : Montage et décoration 

Préparer le glaçage royal en mélangeant simplement les blancs d’œufs, le sucre et le jus de citron. Prélever deux fois une petite quantité de glaçage et les colorer respectivement en vert et rouge.
Remplir 3 poches à douilles avec le glaçage et laissez aller votre créativité ! Tout est permis !
Moi j’avais en plus fait des petits sapins avec des emporte-pièces que j’ai également décorés. Vous pouvez coller des bonbons si vous le désirez.
Anne-Sophie préconise une douille de 2 pour les petites déco et une douille de 7 pour le toit. J’en avais pas. J’ai fais sans c-a-d en coupant juste le bout de la poche.
Pour le montage, rien de compliqué puisque simplifié grâce au moule Ikéa. Dans ce cas cette dernière étape est surtout une étape décoration.
La maison est consommable pendant 2 semaines, si vous arrivez à tenir jusque là !

D’autres gourmandises de Noël :

- Petits bonshommes en pain d’épices

- Zimtsternes

- Truffes au chocolat blanc et noix de coco

- Florentins

Lire la suite sur le blog

Commenter la recette : Maison en pain d’épice (avec le moule Ikéa)